Aller au contenu principal

Une ONG musulmane dissoute en France

Par Khansaa B., Publié le 28/10/2020, mis à jour le 28/10/2020
Teaser Media
Une ONG musulmane dissoute en France

Ce mercredi 28 octobre en France, l’ONG humanitaire musulmane BarakaCity a été dissoute en Conseil des ministres. Selon Gérald Darmanin, ministre français de l’Intérieur, cette association «incitait à la haine, entretenait des relations au sein de la mouvance islamiste radicale, se complaisait à justifier des actes terroristes». Cette annonce était attendue puisque cette association, créée en 2008 et présidée par Driss Yemmou, dit Idriss Sihamedi, était dans le viseur de l’Intérieur depuis l’assassinat de Samuel Paty.


Par ailleurs, alors que les appels au boycott des produits français se multiplient dans plusieurs pays musulmans suite à la diffusion dans des villes françaises des caricatures controversées du Prophète, Hafiz Chems-eddine, le recteur de la Grande mosquée de Paris, a partagé sa position sur cette campagne. «Je condamne fermement les appels au boycott des produits français. Ils émanent de ceux qui ont toujours instrumentalisé l’islam à des fins politiques», a déclaré Hafiz sur Twitter, lançant un appel à «la vigilance de tous les musulmans face à cette propagande mensongère visant à discréditer notre pays, la France».

Cette déclaration s’aligne sur la condamnation par la France du boycott des produits tricolores, qui a qualifié l'incitation au boycott d'attaque d'une «minorité radicale». Notons que la Grande Mosquée de Paris, financée principalement par l’Algérie, est l’une des plus grandes mosquées en France. Hafiz, un avocat franco-algérien, a été élu à la tête de cette mosquée en janvier dernier suite à la démission de Dalil Boubekeur.


  • Partagez

Covid-19 : l’Intérieur se prépare pour le lancement de la campagne de vaccination

À l’approche du démarrage de la campagne de vaccination contre la Covid-19 au Maroc, le ministère d...

CSMD : dernière ligne droite avant le rapport

La boucle est bouclée. La Commission spéciale pour le modèle de développement vient de clôturer son processus de consultations élargies. Après dix mois de travaux, ce processus touche à sa fin, p...

BCIJ : démantèlement d’une cellule terroriste s’activant à Inezgane et à Ait Melloul

Ce lundi 23 novembre, le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a publié un communiqué annonçant le démantèlemen...

Tanger : le corps d'un commissaire repêché du bassin du port

Nouveau drame dans la ville du Détroit. Après la découverte du corps sans vie du consul général de France jeudi matin, le corps d'un commissaire de police à bord de son véhicule personn...

La CMR ouvre une délégation à Guelmim

La Caisse marocaine des retraites (CMR) rapproche ses services des pensionnés. L'organisme public vient d'ouvrir une nouvelle délégation dans la capitale de la région Guelmim-Oued Noun. La r...

Les expulsions automatiques de Sebta et Melilia validées par la justice

Ce jeudi 19 novembre, le Tribunal constitutionnel espagnol a approuvé les refoulements automatiques de migrants clandestins des présides occupés de Sebta et Melilia, seules frontières terrestres ...