Aller au contenu principal

Fonction publique : quelles marges de manœuvre ?

En 2021, la masse salariale culminera à 140 milliards de DH (y compris les prestations sociales) contre 136 milliards de DH prévus pour 2020. Elle représente plus de 12% du PIB. Ce poste dans les dépenses publiques soulève depuis plusieurs années des critiques, l’État étant appelé réduire son train de vie. Cela passe notamment par une meilleure gestion de la masse salariale. L’effectif du personnel civil de l’État atteint 568149 et est sur un trend baissier. Pour les observateurs, la fonction publique ne serait pas pléthorique. Par contre, elle s’avère coûteuse par rapport au niveau économique, a relevé la Cour des comptes.

Par J.R.Y, Publié le 28/10/2020, mis à jour le 28/10/2020
Teaser Media
fonction publique

Les fonctionnaires coûtent-ils trop cher ? C’est une question qui revient chaque année lors des discussions sur le Projet de loi de finances. En effet, la masse salariale est l’un des indicateurs parmi les plus scrutés parce qu’elle occupe une place importante dans les dépenses publiques. En 2021, la masse salariale culminera à 140 milliards de DH (y compris les prestations sociales) contre 136 milliards de DH prévus pour 2020. Elle représente plus de 12% du PIB. Pour faire passer la pilule de la contribution sociale de solidarité, le gouvernement doit quelque part donner l’exemple et dégager plus de marge de manœuvre au niveau du train de vie de l’État notamment au niveau de la masse salariale.


 

4,7% de la population active

L’effectif du personnel civil de l’État atteint 568149. Il a augmenté par rapport à 2019 après quatre années de baisse. En dix ans (2010-2020), l’État a procédé à la création de 251616 postes budgétaires hors postes créés au niveau des académies régionales (85000). Sur la même période, 182271 postes ont été supprimés. Les départs à la retraite constituent la principale raison de suppression des postes budgétaires. Ils représentent en moyenne 78% des postes supprimés sur les dix dernières années. Globalement, les fonctionnaires représentent 4,7% de la population active.

 

Coût Vs productivité 

Selon plusieurs institutions internationales, la population des fonctionnaires n’est pas pléthorique. En revanche, elle est mal répartie. «La fonction publique marocaine n’est pas en situation de sureffectif. Toutefois, par rapport au niveau économique du pays, elle s’avère coûteuse, ce qui appelle des mesures pour maîtriser la masse salariale», avait relevé la Cour des comptes. Par contre, les critiques se concentrent sur la productivité. Le rapport entre ce que coûte la fonction publique et le service qu’elle rend est quelquefois décrié. L’optimisation des ressources humaines passerait également par la recherche de gains de productivité et notamment par la maîtrise du temps de travail des fonctionnaires. Les durées de travail effectives sont très variables dans l’ensemble des administrations publiques par rapport à leur durée réglementaire. Il est donc essentiel de mettre en place les moyens à même de s’assurer que la durée effective corresponde à la durée réglementaire. «À missions inchangées, une augmentation de la durée effective du travail pourrait dégager un potentiel équivalent en jours/hommes et atténuer ainsi les besoins en personnel découlant des départs à la retraite pour maintenir les recrutements à un niveau supportable», relève les magistrats de la Cour des comptes.

Cependant, la gestion du temps de travail seulement ne permettra pas d’améliorer l’efficience de la fonction publique. Elle doit être accompagnée d’autres mesures comme la généralisation de la gestion axée sur les résultats et l’évaluation des performances de chaque fonctionnaire sur la base des descriptions de postes clairement définies.


  • Partagez

La hausse des droits de douane préoccupe les commerçants

La hausse des droits de douane sur les marchandises importées de pays non-signataires d’accord de l...

Digital Brunch : les tendances marketing 2021

Après une pause dictée par la pandémie de la Covid-19, les Digital Brunch reprennent leurs droits avec l'organisation d'une quatrième édition riche en contenu et avec la participation d'intervena...

OCP : des projections positives pour l'exercice 2020

Dans un communiqué récemment publié, le groupe Office chérifien des phosphates (OCP) a dévoilé ces résultats à fin septembre. Malgré le contexte de pandémie actuel et la baisse des prix internationaux...

OPPO fait un saut vers le futur

C'est à Shenzhen, la Silicon Valley chinoise qui abrite le siège du constructeur OPPO que s'est tenu le 17 novembre dernier l'INNO DAY 2020 sous le thème «Un Saut vers le Futur». Lors de cet événement...

Sommet du G20 à Riyad : enjeux et perspectives

Le sommet du G20 est prévu ce 21 et 22 novembre à Riyad, capitale de l’Arabie Saoudite. La pandémie...

Attijariwafa bank : le PNB en hausse de 3,3% à fin septembre

Ce jeudi 19 novembre, Attijariwafa bank (AWB) a publié ses résultats au titre des neuf premiers mois de l’exercice 2020. Dans son bilan, la banque a dévoilé avoir réalisé un produit net bancaire (PNB)...