Aller au contenu principal

Tourisme : pas de reprise avant 2022

Les professionnels du secteur en sont persuadés. La relance du tourisme au Maroc devrait prendre encore entre une à deux années. D’ici là, les risques de fermetures d’entreprises et les pertes d’emplois sont omniprésents. Plus de 4.000 entreprises sont menacées de faillite et 200.000 emplois risquent d’être perdus. Les professionnels appellent désormais le gouvernement à entreprendre des actions dans l’immédiat pour sauver le secteur.

Par Mohamed L., Publié le 26/10/2020, mis à jour le 26/10/2020
Teaser Media
Marrakech

Malgré la signature d’un contrat-programme il y a quelques mois entre le gouvernement et les professionnels du secteur du tourisme, les peines des entreprises sont toujours aussi palpables. Interrogés par L’Économiste sur la situation de leur secteur, les professionnels du tourisme se disent pessimistes quant aux perspectives à venir.


Abdellatif Kabbaj, président de la Confédération nationale du Tourisme (CNT), a participé à cet échange aux côtés de Jalil Benabés-Taarji, président de l’Association Nationale des Investisseurs touristiques (ANIT), et Hamid Bentahar, président du Centre régional du Tourisme (CRT) de Marrakech-Safi.

«Nous appréhendons fortement les 24 prochains mois ! Le secteur est de loin le plus sinistré de tous. Il souffre depuis 8 mois d’une crise profonde qui laissera de lourdes séquelles des années durant. Malheureusement, cette situation devra durer encore 12 à 24 mois, selon l’Organisation mondiale du tourisme», souligne Abdellatif Kabbaj.

Concernant le contrat programme signé en août dernier, les professionnels du secteur touristique assurent qu’il est devenu «caduc, asynchrone et décalé». Ces derniers précisent que «la feuille de route a été réalisée à un moment donné par rapport à des scénarios de base qui ont complètement changé entre-temps», rapporte le quotidien. Les professionnels relèvent également que mis à part les indemnités CNSS versées aux employés, la majorité des conventions de ce premier contrat-programme n’ont pas encore été activées.

D’après Kabbaj, «si rien n’est entrepris dans l’immédiat, à travers des réponses d’appui fortes, il y a de gros risques et des enjeux systémiques». Le responsable évoque une perte de 200.000 emplois et la fermeture de pas moins de 4.000 entreprises. Des chiffres alarmants pour un secteur qui représente 7% du PIB national.

 

Ryanair reprend ses vols vers le Maroc

Dans le cadre de la promotion de la destination Maroc, l’Office national marocain de Tourisme (ONMT) a signé un partenariat avec la compagnie aérienne Ryanair. Cette dernière a augmenté depuis dimanche ses fréquences vers le Maroc pour atteindre 58 vols hebdomadaires sur 45 lignes, rapporte le journal Aujourd’hui le Maroc dans son édition du lundi 26 octobre 2020.

«Grâce à notre relation exceptionnelle avec Ryanair, que nous avons maintenue malgré la période d’arrêt des vols, nous avons convenu de reconnecter nos différentes destinations aux principaux marchés européens. Ce n’est qu’une première étape, nous visons à atteindre davantage de marchés extérieurs avec Ryanair mais également avec les autres compagnies nationales et internationales», a déclaré Adel El Fakir, directeur général de l’ONMT.

Soulignons enfin que d’autres discussions sont menées actuellement par l’Office afin de relier les différentes villes européennes, asiatiques et sud-américaines au Maroc.


  • Partagez

La hausse des droits de douane préoccupe les commerçants

La hausse des droits de douane sur les marchandises importées de pays non-signataires d’accord de l...

Digital Brunch : les tendances marketing 2021

Après une pause dictée par la pandémie de la Covid-19, les Digital Brunch reprennent leurs droits avec l'organisation d'une quatrième édition riche en contenu et avec la participation d'intervena...

OCP : des projections positives pour l'exercice 2020

Dans un communiqué récemment publié, le groupe Office chérifien des phosphates (OCP) a dévoilé ces résultats à fin septembre. Malgré le contexte de pandémie actuel et la baisse des prix internationaux...

OPPO fait un saut vers le futur

C'est à Shenzhen, la Silicon Valley chinoise qui abrite le siège du constructeur OPPO que s'est tenu le 17 novembre dernier l'INNO DAY 2020 sous le thème «Un Saut vers le Futur». Lors de cet événement...

Sommet du G20 à Riyad : enjeux et perspectives

Le sommet du G20 est prévu ce 21 et 22 novembre à Riyad, capitale de l’Arabie Saoudite. La pandémie...

Attijariwafa bank : le PNB en hausse de 3,3% à fin septembre

Ce jeudi 19 novembre, Attijariwafa bank (AWB) a publié ses résultats au titre des neuf premiers mois de l’exercice 2020. Dans son bilan, la banque a dévoilé avoir réalisé un produit net bancaire (PNB)...