Aller au contenu principal

Caricatures et liberté d’expression : grandes tensions après les propos de Macron

Par Khansaa B., Publié le 26/10/2020, mis à jour le 26/10/2020
Teaser Media
Hausse des tensions face aux propos de Macron

Depuis les déclarations d’Emmanuel Macron sur les caricatures lors de l’hommage à Samuel Paty, des manifestations ont éclaté dans plusieurs pays arabes. Lors de ce mouvement, le drapeau français ainsi que des portraits du président de la République française ont été brûlés. De plus, un appel au boycott des produits tricolores a été lancé dans certains pays musulmans.


  • Partagez

Donald Trump grâcie son ex-conseiller

Ce mercredi 25 novembre, outre la dinde Corn qui a obtenu la traditionnelle grâce présidentielle à l’occasion de la fête de Thanksgiving, le président Donald Trump a également grâcié Michael Flynn, so...

Gaza : le blocus par Israël a coûté presque 17 milliards de dollars

Ce mercredi 25 novembre, l’Organisation des Nations unies (ONU) a publié le rapport de sa Conférence sur le commerce et le développement (Cnuced). Selon ce document, qui porte sur la période 2007-2018...

Prosperity Index 2020 : le Maroc perd deux rangs par rapport à 2019

Le Legatum Institute, un think-tank indépendant basé à Londres, a récemment publié son rapport annuel "Prosperity Index" pour l’année 2020. Ce document juge la prospérité de 167 pays, dont 53 pay...

Sans admettre sa défaite, Donald Trump donne son feu vert au processus de transition

Dans un tweet publié ce lundi 23 novembre, le président américain sortant Donald Trump, a indiqué avoir recommandé l’organisation du passage de témoin entre son administration et celle du président él...

Le sommet G20 aboutit à plusieurs consensus généraux

Dimanche 22 novembre, les dirigeants des nations les plus puissantes du monde ont conclu le sommet du G20, un sommet virtuel de deux jours, pandémie oblige, organisé par l’Arabie saoudite. À...

Ouverture du procès de Nicolas Sarkozy pour corruption

Faux départ ce lundi 23 novembre au procès inédit de Nicolas Sarkozy pour corruption dans l'affaire dite des "écoutes". Le tribunal a suspendu l'audience jusqu'à jeudi, le temps de réaliser une e...