Aller au contenu principal

Grand oral : 5 choses à retenir du discours d’El Otmani

Saad Dine El Otmani a pris part ce lundi à la séance mensuelle consacrée à la politique générale à la Chambre des représentants. Le Chef du gouvernement a fait un état des lieux de la situation sanitaire et économique. Cette séance a été marquée par un accrochage verbal avec des membres de l’opposition. Retour sur les faits marquants de ce passage du Chef de l’exécutif à la 1re Chambre.

Par Mohamed L., Publié le 20/10/2020, mis à jour le 20/10/2020
Teaser Media
El Otmani

Le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani s’est présenté ce lundi 19 octobre 2020 au Parlement pour prendre part à la séance mensuelle consacrée à la politique générale à la Chambre des représentants. Après avoir fait un rappel de la situation épidémiologique au 18/10/2020 à 18 heures, le Chef de l’exécutif a livré quelques informations concernant les perspectives de son gouvernement pour faire face à cette pandémie. Voici les grandes lignes des réponses apportées par El Otmani.

 

Négociations avec trois entreprises pour un vaccin

Saad Dine El Otmani a annoncé que des négociations sont en cours avec trois nouvelles sociétés pour l’acquisition d’un vaccin anti-Covid 19 dès qu’il sera mis sur le marché international. Si l’identité de ces fournisseurs n’a pas été mentionnée, El Otmani a exprimé le souhait de voir un vaccin disponible vers la fin d’année en cours ou au début de l’année prochaine.

 

Une production locale pour minimiser les importations

Le Chef du gouvernement a annoncé que 34 milliards de dirhams seront destinés à la production locale dans un plan de substitution aux importations. En effet, El Otmani a déclaré que ce plan cible des secteurs clefs et qu’une part de la production pourrait être destinée à l’export, rapporte le site de 2M. Plusieurs projets verront le jour dans les secteurs du textile, du transport, des industries mécaniques, métalliques, plastiques, électriques, électroniques, alimentaires, semi-chimiques... etc. El Otmani a mentionné que le gouvernement accompagnera les entrepreneurs dans leurs projets. Il a également indiqué que le PLF2021 apporte plusieurs mesures fiscales, douanières, financières qui ont pour objectif de relancer l’économie nationale et de promouvoir l’emploi.

 

Des budgets sectoriels en hausse

Le budget 2021 pour l’investissement public bat un record. Il atteint 230 milliards de dirhams. Cela représente 26% de hausse par rapport à l’année en cours. Jamais le budget de l’investissement public n’a été aussi élevé. Pour ce qui est du secteur de la santé, le chef du gouvernement a fait savoir que le budget consacré à ce secteur s’élève à 23 milliards de dirhams, ce qui représente environ 7% du budget général de l’État. Par ailleurs, 40.000 postes d’emploi publics seront créés en 2021.

 

Les mesures pour contrer la pandémie sont "efficaces"

Le Chef du gouvernement a défendu les mesures prises par son cabinet dans la lutte contre la pandémie. «Le gouvernement assume ses responsabilités et ne peut en aucun cas mettre en péril la santé et la sécurité des citoyens», a déclaré Saad Dine El Otmani.

Ce dernier appelle les citoyens à plus de responsabilité et de conscience. «Je sais que les répercussions de ces mesures restrictives sont très dures pour les Marocains, mais ils doivent faire des sacrifices. Je ne vous cache pas que chaque jour on réfléchit à prendre d’autres solutions plus sévères. Malheureusement, certains doutent encore de l’existence du virus et de sa dangerosité. Ils ne veulent pas respecter les mesures sanitaires et certains organisent même des fêtes et des mariages», déclare El Otmani.

Ce dernier estime que «le gouvernement a été efficace dans sa gestion». Un discours déphasé avec la réalité sur le terrain, d’après Maroc Hebdo. Le site précise dans un article publié lundi soir que «la gestion de la pandémie est un échec cuisant pour l’exécutif qui, dans une tentative désespérante, impute cet échec à la population».

 

Gouvernement fainéant vs opposition fainéante

La tension est montée d’un cran vers la fin de l’intervention d’El Otmani ce lundi au Parlement. Ce dernier a traité l’opposition de "fainéantise" et de "stupidité", ce qui n’a pas plu à plusieurs députés dans la salle. «Vous avez traité ce gouvernement de fainéant, je fais de même. Je ne fais que répondre à l’intervention d’un député», souligne El Otmani. Ce léger climat de tension aura duré en tout et pour tout 3 minutes ! (Voir vidéo ci-dessous).


  • Partagez

Listes électorales générales : inscription avant fin décembre 2020

Alors que plusieurs scrutins seront organisés au Maroc au cours de l’année 2021, notamment les élections législatives, régionales et communales, l’Intérieur veille à préparer le terrain pour le déroul...

Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien : le Roi réaffirme l’appui du Maroc

Ce dimanche 29 novembre était la journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien. Célébrée depuis 1978, cette journée marque l’appel de l’Assemblée générale des Nations Unies à la célé...

Guerguarate : visite des leaders des principaux partis

Les chefs des huit principaux partis politiques marocains ont fait le déplacement ce vendredi 27 novembre à Guerguarate. Il s'agit des leaders du Parti de la justice et du développement (PJD), du...

Ouverture d’un consulat général bahreïnien à Laâyoune

Ce jeudi 26 novembre, le roi Mohammed VI s’est entretenu au téléphone avec le roi du Bahreïn, le cheikh Hamad Ben Issa Al Khalifa. Lors de cet échange, le Souverain bahreïnien a révélé que son pays a ...

Trois choses à retenir du passage de Jouahri à la Chambre des représentants

Abdellatif Jouahri, wali de Bank Al-Maghrib (BAM), était très attendu ce mardi par les députés. Lor...

22e anniversaire de la mort de feu le roi Hassan II

Ce mercredi 9 Rabii II 1442 de l’Hégire correspondant au 25 novembre marque le 22e anniversaire de la mort du roi Hassan II. Cette journée est l’occasion de rendre un hommage à un dirigeant considéré ...