Aller au contenu principal

La presse arabophone du 17 octobre 2020

Guerre déclarée sur les pensions exceptionnelles | Sorcellerie pour des marchés publics | Décès à l'alcool isopropylique | Athlète olympique reconverti en criminel | Annulation de concours : le ministère de la justice réagit | Lutte contre les usines clandestines de sacs en plastique

Par Iliasse E., Publié le 17/10/2020, mis à jour le 17/10/2020
Teaser Media
presse arabophone

ASSABAH : Guerre déclarée sur les pensions exceptionnelles. Certains dirigeants de partis politiques, parlementaires et organisations de la société civile ont décidé de "déclarer la guerre" au gouvernement El Otmani lors des prochaines discussions autour du PLF 2021. La cause en est «la poursuite du ministère de l'Économie de sa politique visant à répandre l'argent du contribuable sur des personnalités déjà riches», à travers des pensions mensuelles exceptionnelles qui oscillent entre 70000 DH et 100000 DH. Tous se sont alliés pour faire tomber la clause des «charges communes» qui est "glissée" annuellement dans les projets de lois de finances, et qui permet d'alimenter les pensions de plus de 220 figures à la retraite dont de précédents premiers ministres, hauts responsables et personnalités des mondes du sport et de l'art.


Sorcellerie pour des marchés publics. Un charlatan de Safi a gagné en célébrité après que quelques entrepreneurs, ses clients, ont réussi à décrocher des marchés publics. Après une série de revers, un patron d'une société de BTP a été conseillé par son entourage de rendre visite à l'homme aux mystérieux pouvoirs, rapporte une source à Assabah. Ceci fait, l'entrepreneur crédule se voit attribuer, comme par magie, un marché annoncé par le ministère de l'équipement. Depuis, il ne fait plus un pas sans consulter son devin personnel. Le bouche à oreille a créé un nom pour ce dernier dans le milieu des affaires, au point qu'il décide de troquer sa maison au douar natal contre une villa à Casablanca. Il a désormais des intermédiaires qui rabattent les clients, et la séance peut coûter jusqu'à 100000 DH.


 


 


ASSABAH: Décès à l'alcool isopropylique. Onze personnes sont décédées durant les deux derniers jours à Chefchaouen (5) et à Tétouan (6) après avoir consommé de l'alcool isopropylique. Les victimes sont des sans-abris, rapporte le journal, accoutumés à la consommation de tout genre de substances enivrantes. Les victimes de Tétouan se sont subitement évanouies et ont été transportées dans un état critique à l'hôpital Saniat Rmel avant de succomber rapidement dans le service de réanimation. La police judiciaire enquête sur un individu qui leur aurait vendu l'alcool en question pour connaître sa source.


 


 


AL-MASSAE : Athlète olympique reconverti en criminel. Les éléments de la gendarmerie royale d'El Hajeb ont arrêté, dans la soirée du 14 octobre, un ancien athlète olympique pour son implication dans un vol avec violence. La victime présumée, un chauffeur de taxi, a affirmé avoir fait l'objet d'une agression à la bombe lacrymogène avec laquelle l'athlète l'aurait attaqué pour lui voler sa recette. Le suspect vient de sortir récemment de prison, où il a déjà purgé 20 ans pour le meurtre d'un gendarme français.


 


AL-MASSAE : Annulation de concours : le ministère de la justice réagit. Une "information" stipulant l'annulation des concours de recrutement programmés par le ministère de la justice au titre de l'année 2019 a fortement circulé sur les réseaux sociaux. Le ministère a réagi en indiquant que le retard de programmation de ces concours était dû aux préparatifs pour un déroulement sécurisé des épreuves. Près de 400 postes sont à pourvoir et des dizaines de milliers de candidats sont concernés. Cependant, étant donné que le concours était programmé pour le compte de l'année budgétaire passée, le ministère doit s'acquitter de sa tenue avant le 31 décembre prochain.


 


Lutte contre les usines clandestines de sacs en plastique. Une commission d'inspection et de contrôle a saisi, le 14 octobre, deux tonnes de sacs en plastique dans une usine clandestine à Casablanca. Cette quantité était destinée à la vente dans les marchés et auprès des commerçants du secteur et des environs, informe une source locale. Quelque 14 tonnes de matières premières entrant dans la fabrication de ces sacs ont été également confisquées. L'unité opérait de nuit dans le plus grand secret, précise-t-on.


 


  • Partagez

Coronavirus : Casablanca durcit les restrictions

Ce vendredi 23 octobre, la préfecture de Casablanca a diffusé un communiqué annonçant de nouvelles restrictions instaurées afin de faire face à la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus dan...

Covid-19 : la pandémie ravage le Maroc et son système de santé

Le Maroc dépasse la barre des 4.000 nouvelles contaminations au coronavirus ce jeudi 22 octobre. Ca...

Tariq Ramadan accusé de viol par une cinquième femme

Tariq Ramadan fait face à une nouvelle accusation de viol. Ce jeudi 22 octobre, l’éminent érudit islamique, déjà poursuivi pour viols sur quatre femmes, a été mis en examen pour le même crime sur une ...

Un timbre-poste spécial pour le Complexe Noor Ouarzazate

Le Groupe Barid Al-Maghrib et l'Agence marocaine pour l'énergie durable (Masen) ont émis, jeudi à Rabat, un timbre-poste spécial illustrant le complexe solaire Noor Ouarzazate, à l'occasion de la Jour...

Brésil : le vaccin testé au Maroc sera utilisé dès janvier 2021

Alors que la course effrénée au vaccin contre le coronavirus se poursuit, le Brésil prévoit de commencer la campagne nationale de vaccination de sa population contre la Covid-19 en janvier 2021. C’est...

Électricité : l’ANRE prend ses fonctions

Le Conseil de l’Autorité nationale de régulation de l’électricité (ANRE) a tenu sa première réunion...