Aller au contenu principal

Covid-19 : le Maroc prépare en amont sa stratégie de vaccination

Afin d’assurer des doses suffisantes de vaccins contre la Covid-19 pour les citoyens, le Maroc participe aux essais cliniques d’un vaccin chinois et a acté un mémorandum d’entente pour l’acquisition du vaccin produit par la Société britannique “R-Pharm”. Bien qu’aucun de ces deux vaccins n’ait encore été finalisé, le Royaume a déjà entamé les préparatifs de sa stratégie organisationnelle de vaccination.

Par H.L.B, Publié le 16/10/2020, mis à jour le 16/10/2020
Teaser Media
Le Maroc prépare sa stratégie de vaccination

Bien qu’aucun vaccin contre la Covid-19 n’ait encore été mis au point dans le monde, le Maroc prépare déjà sa stratégie de vaccination. Le Royaume avait ainsi signé le 20 aôut dernier des conventions pour participer à la phase III des essais cliniques effectués par la société chinoise Sinopharm. Ces tests sont actuellement effectués dans cinq pays, dont le Maroc, la Chine, les Émirats arabes unis, le Pérou et l’Argentine. Les 600 Marocains qui se sont portés volontaires pour ces essais sont dispatchés entre le Centre hospitalier universitaire (CHU) de Casablanca, ainsi que le CHU et l’hôpital militaire de Rabat. Contacté par Médias24, Dr Kamal Marhoum El Filali, chef de service des maladies infectieuses au CHU Ibn Rochd de Casablanca qui supervise les essais casablancais, a souligné que «les résultats préliminaires des tests donnent satisfaction». Il explique que «pour le moment, les résultats de la tolérance à la première dose du vaccin sont bien partis. On a soulevé quelques petites réactions courantes comme de la fièvre, de petites douleurs, mais rien qui dépasse les effets habituels des vaccins». De plus, pour optimiser ses chances d’accès à un vaccin anti-nouveau coronavirus, le Maroc a également signé le 18 septembre «un mémorandum d’entente pour l’acquisition de vaccins produits par la Société “R-Pharm”, sous licence du groupe “AstraZeneca”», ajoute Maroc Hebdo.


 

Le Maroc à cheval sur sa future stratégie de vaccination


Tout en multipliant les partenariats et les conventions pour garantir des doses suffisantes de vaccins aux Marocains, le ministère de la Santé commence à préparer sa «future stratégie de vaccination». Ladite stratégie a d’ailleurs fait l’objet de plusieurs réunions entre la tutelle, les délégués et les directeurs régionaux de la Santé depuis le 8 octobre 2020, affirme une source sûre de l’administration interrogée par Médias24. Ces rencontres ont été l’occasion pour les acteurs de la Santé d’élaborer et de préparer les démarches à suivre concernant la future opération marocaine de vaccination contre la Covid-19. À en croire nos confrères, le Royaume «s’est donné l’objectif de vacciner 80% des personnes âgées de plus de 18 ans sur une période de quatre mois», soit environ 19 millions de citoyens. Les «groupes à risque ou les personnes vulnérables, notamment les professionnels de santé, les agents de sécurité, les personnes atteintes de comorbidités, celles âgées de plus de 65 ans...», seront les premiers à être vaccinés. La même source précise en outre que «la vaccination se fera pas vagues en fonction de la disponibilité des doses».


 


Par ailleurs, l’objectif premier du ministère de la Santé est désormais de «mobiliser à l’avance les moyens logistiques ainsi que les schémas organisationnels, sans oublier l’identification des groupes cibles prioritaires», et ce bien avant la mise au point d’un quelconque vaccin et du lancement de sa commercialisation. Enfin, il est clair que le Maroc se prépare pour un nouveau défi de taille. Reste maintenant à voir s’il va pouvoir le réussir, avant la validation d’un vaccin anti-coronavirus.


  • Partagez

Coronavirus : Casablanca durcit les restrictions

Ce vendredi 23 octobre, la préfecture de Casablanca a diffusé un communiqué annonçant de nouvelles restrictions instaurées afin de faire face à la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus dan...

Covid-19 : la pandémie ravage le Maroc et son système de santé

Le Maroc dépasse la barre des 4.000 nouvelles contaminations au coronavirus ce jeudi 22 octobre. Ca...

Tariq Ramadan accusé de viol par une cinquième femme

Tariq Ramadan fait face à une nouvelle accusation de viol. Ce jeudi 22 octobre, l’éminent érudit islamique, déjà poursuivi pour viols sur quatre femmes, a été mis en examen pour le même crime sur une ...

Un timbre-poste spécial pour le Complexe Noor Ouarzazate

Le Groupe Barid Al-Maghrib et l'Agence marocaine pour l'énergie durable (Masen) ont émis, jeudi à Rabat, un timbre-poste spécial illustrant le complexe solaire Noor Ouarzazate, à l'occasion de la Jour...

Brésil : le vaccin testé au Maroc sera utilisé dès janvier 2021

Alors que la course effrénée au vaccin contre le coronavirus se poursuit, le Brésil prévoit de commencer la campagne nationale de vaccination de sa population contre la Covid-19 en janvier 2021. C’est...

Électricité : l’ANRE prend ses fonctions

Le Conseil de l’Autorité nationale de régulation de l’électricité (ANRE) a tenu sa première réunion...