Aller au contenu principal

Covid-19 : le scénario d'un confinement hebdomadaire

Avec la montée en flèche du nombre de contaminations à la Covid-19, tout le monde craint un nouveau confinement général. Mais un éclairage intéressant sur la situation épidémique depuis la levée du confinement au Maroc et les perspectives d’évolution jusqu’à fin 2020 est venu rompre avec l’idée d’un reconfinement général. Deux cadres de la Division des études générales du Haut-Commissariat au Plan (HCP) ont examiné l’effet d’un confinement d’un jour par semaine sur la propagation de la pandémie.

Par Hafid E., Publié le 15/10/2020, mis à jour le 16/10/2020
Teaser Media
confinement

Le travail des deux cadres du HCP, une statisticienne (Amal Mansouri) et un doctorant en mathématiques (Adil Ezzetouni), part de deux constats : les séquelles de la première stratégie de confinement total sur le tissu productif et la forte augmentation du nombre d’infections par le coronavirus en période post-confinement. Selon leur estimation tendancielle, le nombre de cas devrait continuer son augmentation au Maroc jusqu’à fin 2020. Au 31 décembre 2020, on recenserait 229006 cas minimum et 475377 maximum. Pour la région Casablanca-Settat décrite comme étant à haut risque, on s’attend à une poursuite de l’augmentation des cas contaminés avec une possibilité de dépasser les 2000 cas par jour à fin décembre, peut-on lire sur la note du HCP. 


 

Confinement d’un jour par semaine


L’Économiste reprend les données de la note du HCP et souligne que «la différence enregistrée entre les cas simulés par la stratégie proposée et la tendance prévue s’amplifiera d’une manière exponentielle dans le temps, permettant ainsi de bénéficier d’une marge du contrôle de la situation et de prise de décision». La Nouvelle Tribune précise pour sa part que cette modélisation repose sur l’application d’un jour de confinement pendant 6 semaines. Selon le HCP, ce confinement hebdomadaire national et limité aux trois régions les plus touchées par le coronavirus permettrait de réduire la transmissibilité de Covid-19 de 10%, par rapport aux prévisions établies à l’horizon du 31 décembre 2020. Au niveau national, la réduction en termes de nouvelles contaminations pourrait atteindre 72000 cas à fin décembre et 35000 au niveau de la région Casablanca-Settat, ce qui n’est pas négligeable. 


 


Mais pour que ce scénario fonctionne, il faut mettre en œuvre les mesures d’accompagnement appropriées. Le HCP opte pour une campagne de sensibilisation de la population sur l’importance de répartir ses achats et ses déplacements sur les autres jours de la semaine. Tout ça pour réduire le nombre de contaminations et éviter le recours à un confinement total sur une longue période. Le confinement de 82 jours (du 20 mars au 11 juin) a déjà détruit des pans entiers de l’économie nationale.


  • Partagez

Les chiffres de la Covid-19 au Maroc

Covid-19 : suivez jour par jour l’évolution de l’épidémie au Maroc Nouvelles contaminations, décès...

Moulay El Hassan : sa vie d'étudiant

Le prince héritier entame une étape importante de son apprentissage. Moulay El Hassan suivra des ét...

Covid-19 : le Maroc cherche à s’assurer un maximum de doses de vaccin

Alors que la pandémie du coronavirus continue de progresser au Maroc, les débats sur la mise au poi...

MRE : lancement d’une plateforme d’apprentissage de la langue arabe

Jeudi 15 octobre, la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE) a lancé la fonctionnalité de son application e-madrassa afin d’aider les anglophones et les hispanophones à...

Casablanca : 14 jours supplémentaires de restrictions

Ce lundi 19 octobre, le journal en ligne Médias24, citant une source autorisée, a rapporté que les mesures de restriction imposées au niveau de la préfecture de Casablanca ont été prolongées de 1...

Covid-19 : le Maroc prépare en amont sa stratégie de vaccination

Afin d’assurer des doses suffisantes de vaccins contre la Covid-19 pour les citoyens, le Maroc part...