Aller au contenu principal

Covid-19 : le ministère de la Santé veut réduire le taux de reproduction à 0,7%

Ce mardi 13 octobre, le ministère de la Santé a présenté l’évolution de la situation épidémiologique liée à la Covid-19 au Maroc entre le 29 septembre et le 12 octobre 2020. Le moins que l’on puisse dire c'est que les chiffres sont alarmants. Les taux de contaminations et de décès sont en hausse. Le taux de reproduction quant à lui se situe entre 0,98 et 1,2%. L’objectif à travers le plan national de veille et de riposte à l’infection au coronavirus est que le taux de reproduction stagne à 0,7%.

Par Mohamed L., Publié le 14/10/2020, mis à jour le 14/10/2020
Teaser Media
Santé

Abdelkrim Meziane Belfkih, chef de division des maladies ambulatoires à la direction de l’épidémiologie et de lutte contre les maladies, a communiqué ce mardi 13 octobre sur l’évolution de la situation épidémiologique au Maroc entre le 29 septembre et le 12 octobre 2020.


Le responsable ministériel a fait savoir que le taux de reproduction du virus se situe en moyenne entre 0,98 et 1,2%. Il a également mentionné que le plan national de veille et de riposte à l’infection par le coronavirus vise à réduire le taux de reproduction à 0,7%, rapporte Hespress Fr.


Par ailleurs, 34654 nouvelles contaminations ont été enregistrées entre le 29 septembre et le 12 octobre 2020, contre 30904 contaminations ente le 15 et le 28 septembre 2020. Le nombre de décès s’est élevé quant à lui à 523 morts, soit un taux de létalité de 1,7% et un taux de rémission de 84,2%.


 

Plus de 50 cas positifs pour chaque 100000 habitants dans la région Casa-Settat


Si le taux d’incidence hebdomadaire pour chaque 100000 habitants dans les régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Fès-Meknès ont enregistré une moyenne ne dépassant pas 20% pour chaque 100000 habitants, sept régions du Royaume ont enregistré une moyenne hebdomadaire située entre 20 et 50 cas pour chaque 100000 habitants. Les régions les plus touchées sont celles de Casablanca-Settat, Souss-Massa et Dakhla-Oued Eddahab. La moyenne de contamination dans la région de Casablanca-Settat dépasse les 50 cas pour chaque 100000 habitants.


À l'échelle continentale, le Maroc est toujours deuxième parmi les pays où le virus est le plus actif. Il est devancé par l’Afrique du Sud. A l'international, le royaume est 30e en nombre des cas positifs et 36e mondial pour ce qui est du nombre de décès, rapporte Médias24.


Enfin, Abdelkrim Meziane Belfkih a insisté sur l’importance du respect des mesures sanitaires préventives et de la distanciation sociale afin de venir à bout de cette pandémie.


  • Partagez

Coronavirus : Casablanca durcit les restrictions

Ce vendredi 23 octobre, la préfecture de Casablanca a diffusé un communiqué annonçant de nouvelles restrictions instaurées afin de faire face à la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus dan...

Covid-19 : la pandémie ravage le Maroc et son système de santé

Le Maroc dépasse la barre des 4.000 nouvelles contaminations au coronavirus ce jeudi 22 octobre. Ca...

Tariq Ramadan accusé de viol par une cinquième femme

Tariq Ramadan fait face à une nouvelle accusation de viol. Ce jeudi 22 octobre, l’éminent érudit islamique, déjà poursuivi pour viols sur quatre femmes, a été mis en examen pour le même crime sur une ...

Un timbre-poste spécial pour le Complexe Noor Ouarzazate

Le Groupe Barid Al-Maghrib et l'Agence marocaine pour l'énergie durable (Masen) ont émis, jeudi à Rabat, un timbre-poste spécial illustrant le complexe solaire Noor Ouarzazate, à l'occasion de la Jour...

Brésil : le vaccin testé au Maroc sera utilisé dès janvier 2021

Alors que la course effrénée au vaccin contre le coronavirus se poursuit, le Brésil prévoit de commencer la campagne nationale de vaccination de sa population contre la Covid-19 en janvier 2021. C’est...

Électricité : l’ANRE prend ses fonctions

Le Conseil de l’Autorité nationale de régulation de l’électricité (ANRE) a tenu sa première réunion...