Aller au contenu principal

Région de Tanger : le fqih violeur avoue ses actes

Par Khansaa B., Publié le 23/09/2020, mis à jour le 23/09/2020
Teaser Media
fqih de tanger

Dans son édition de ce mercredi 23 septembre, le quotidien arabophone Al-Ahdath rapporte que le fqih soupçonné d’attentat à la pudeur sur mineures dans un douar situé dans la région de Tanger, précisément dans la province de Fahs-Anjra, est passé aux aveux. Accusé de viols et d'agressions sexuelles commis dans son école coranique au cours des dernières années, le pédophile âgé de 48 ans a admis sa culpabilité, révèle le journal, qui cite des sources crédibles. Soulignant être «obsédé sexuellement» par les enfants, il a reconnu avoir profité de sa position dominante pour agresser sexuellement 5 fillettes qui fréquentaient régulièrement l’école coranique où il enseignait. Il a également reconnu avoir maltraité les filles qui refusaient de se soumettre.


Faisant l'objet de nombreuses plaintes déposées contre lui par les familles des victimes pour agression et défloration, le quotidien dévoile que lors de son interpellation devant la brigade de la gendarmerie royale, le mis en cause a décrit en détail le déroulement de ses ignominies. Après cet interrogatoire préliminaire, un interrogatoire approfondi est fixé au 6 octobre prochain, écrit le journal. Notons que cette affaire de viol de mineures intervient après le viol et le meurtre du petit Adnane qui a secoué la ville du détroit. Un crime qui a remis sur le devant de la scène le débat sur la peine de mort.


  • Partagez

Covid-19 : la France instaure la 2e vague de confinement

Avec un bilan épidémiologique quotidien dépassant les 33.000 contaminations et les 300 morts, la Fr...

Covid-19 : un bilan épidémiologique bimensuel préoccupant

Selon Abdelkrim Meziane Belfkih, chef de la division des maladies ambulatoires au ministère de la S...

Laftit : le Maroc jouit d’un climat de sécurité grâce à la vigilance des services compétents

Ce mardi 27 octobre, lors de la séance hebdomadaire des questions orales à la Chambre des conseillers, Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a dressé le bilan des interpellations des individus i...

Une ONG musulmane dissoute en France

Ce mercredi 28 octobre en France, l’ONG humanitaire musulmane BarakaCity a été dissoute en Conseil des ministres. Selon Gérald Darmanin, ministre français de l’Intérieur, cette association «incitait à...

Coronavirus : Tanger renforce ses restrictions

Face à l’augmentation du nombre de ses contaminations au nouveau coronavirus, la ville de Tanger sera soumise à de nouvelles mesures de restrictions, à l’instar des villes de Tétouan et de Casablanca....

Prison locale de Tiflet 2 : un gardien tué par un présumé terroriste

Ce mardi 27 octobre, un employé de la prison locale de Tiflet 2 a été tué par un détenu. Selon un communiqué du Procureur du Roi près la Cour d’appel de Rabat, le Parquet général a ordonné l’ouverture...