Aller au contenu principal

Reconfinement de Casablanca : les précisions de Khalid Aït Taleb

Le Maroc a enregistré ce dimanche 6 septembre un nouveau record de contaminations au coronavirus. Sur les 2234 nouvelles infections recensées dans le pays, 948 ont été signalées dans la seule région de Casablanca-Settat. La capitale économique (773 cas) a d’ailleurs été mise sous cloche par le gouvernement, afin de contenir la propagation du virus. Pour Khalid Aït Taleb, c’est le manque de discipline des Casaouis qui est à l’origine de cette explosion des cas dans la métropole.

Par H.L.B, Publié le 07/09/2020, mis à jour le 07/09/2020
Teaser Media
Reconfinement de Casablanca : les précisions de Khalid Aït Taleb

Avec un nouveau record de contaminations au Maroc, de nouvelles restrictions s’imposent. Ce dimanche 6 septembre, le pays a enregistré 2234 nouvelles infections, 32 décès et 857 cas actifs, dont 201 dans un état critique. Casablanca-Settat est arrivée en tête des régions les plus touchées par la Covid-19, avec 948 nouvelles personnes confirmées porteuses du virus et 12 morts. À elle seule, la capitale économique compte 773 nouveaux cas.


 

Casablanca placée en quarantaine


En effet, l’exacerbation de la pandémie à Casablanca a conduit à la mise en place de mesures drastiques pour contrôler la situation. Selon L’Économiste, qui cite un communiqué du gouvernement, à partir de ce lundi 7 septembre, toutes les issues de cette préfecture et tous les déplacements depuis et vers son territoire seront conditionnés à une autorisation exceptionnelle délivrée par les autorités locales. Toutes les écoles de la ville, du primaire à l’université, doivent adopter l’enseignement à distance. Les marchés de proximité doivent baisser leurs rideaux à 15 h, les cafés et commerces à 20 h et les restaurants à 21 h. De plus, un couvre-feu a été imposé de 22 h à 5 h. Les cadres de la santé, de la sécurité, des secteurs vitaux et du transport sont exemptés de cette mesure, mais doivent justifier «leur travail de nuit». Le journal indique que ces nouvelles dispositions resteront en vigueur pendant les 14 prochains jours et que la situation épidémiologique de la ville fera l’objet d’une analyse minutieuse.


 

Les précisions d’Aït Taleb


S’exprimant ce dimanche 6 septembre à Rabat sur les nouvelles restrictions imposées à Casablanca, Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé, a souligné que ces dernières serviront à contenir la propagation de «la pandémie du nouveau coronavirus au niveau de la ville» et à «permettre aux structures sanitaires de prendre en charge les cas contaminés». D’après la livraison du jour de Le Matin, le ministre a déploré que 42% des nouvelles contaminations ont été recensées dans la seule région de Casablanca, et que 45% des cas critiques, soit 89, ont été signalés dans l’agglomération de la capitale économique. Aït Taleb relève ainsi que «le nombre de cas asymptomatiques est égal au nombre des cas symptomatiques», notant que ces derniers risquent de prendre le dessus et menacent de saturer l’infrastructure hospitalière de la ville dans les jours à venir. «Nous risquons d’être submergés par le virus. Dès lors, des mesures drastiques s’imposent, sinon la situation risque d’être incontrôlable dans les jours à venir», avertit le ministre.


Pour Aït Taleb, le manque de discipline des Casaouis et leur négligence des mesures sanitaires préconisées sont à l’origine de cette recrudescence des cas Covid-19. «Nous avons fait le nécessaire pour endiguer la propagation du virus à Casablanca avec les mesures de bouclage, les cordons sanitaires et sécuritaires, la limitation de l’activité et au niveau de la communication pour inciter les gens à se conformer aux mesures barrières, mais en vain, et nous constatons toujours une recrudescence importante», a-t-il martelé.


Enfin, rapporte Médias24, le ministre a insisté, lors de sa déclaration, sur la nécessité d’appliquer les mesures barrières (port obligatoire du masque, la distanciation physique et les règles d’hygiène), car pour le moment, et en l’absence d’un vaccin contre le nouveau coronavirus, elles sont les seules à protéger la santé des citoyens.


  • Partagez

Hamza mon bb : Dounia Batma absente de l’audience de ce mercredi

Ce mercredi 21 octobre, la Cour d’appel de Marrakech a décidé de reporter au mercredi 11 novembre 2020 l’examen de l’affaire Hamza mon bb. Cette décision a été prise après la tenue d’une audience...

L’inégalité hommes-femmes omniprésente

Comme chaque année, le rapport axé sur les résultats tenant compte de l'aspect genre est joint aux ...

Subvention des projets artistiques : les précisions de Othman El Ferdaous

Intervenant ce mardi 20 octobre à la Chambre des conseillers, Othman El Ferdaous, ministre de la Cu...

Baisse critique observée dans les réserves de sang

Dans son édition de ce mercredi 21 octobre, le quotidien arabophone Al-Ahdath rapporte que les stocks de produits sanguins ont été sérieusement amoindris au niveau national. Ceci a poussé le Centre na...

Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Ahmed Dghrni

Ce mardi 20 octobre, le roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion à la famille de feu l’avocat et activiste marocain Ahmed Dghrni. Figure éminente du mouvement amazigh au M...

Les axes et le programme de la généralisation de la couverture sociale

Dans le cadre du Projet de loi de finances (PLF) de 2021, il est prévu de donner le coup d’envoi de...