Aller au contenu principal

Le port du masque divise le risque de contamination par 7

Par Khansaa B., Publié le 28/07/2020, mis à jour le 28/07/2020
Teaser Media
Le port du masque divise le risque de contamination par 7

Samedi 25 juillet, lors du webinaire organisé par la Société marocaine des sciences médicales (SMSM), professeur Robert Cohen a souligné que le port du masque divise le risque de contamination à la pandémie du nouveau coronavirus par 7. Ce risque est divisé par 5 grâce au maintien d’une distance d’un mètre entre les individus. C’est ce que relève une méta-analyse sortie il y a quelques jours dans The Lancet. Cohen a ajouté que pour être efficace, «le masque doit bien être porté».

Jusqu’à 40% des personnes infectées par le virus qui cause le Covid-19 peuvent ne présenter aucun symptôme. Ainsi, le port d’un masque facial n’est pas seulement un moyen de se protéger, mais une mesure essentielle qui pourrait sauver la vie d’autres personnes plus sujettes aux effets du nouveau coronavirus. Bien que cette mesure seule n’empêchera pas la propagation du virus, les professionnels de la santé soulignent que les masques sont essentiels pour endiguer la propagation des gouttelettes respiratoires qui pourraient entraîner une infection. En plus de porter un masque, les experts soulignent l’importance du lavage des mains et de la distance sociale.

Notons qu’au Maroc, le port du masque est obligatoire pour toute personne lors de son déplacement en dehors de son domicile. Samedi dernier, les autorités publiques ont réitéré cette mesure, ajoutant que toute personne qui enfreindrait cette disposition est passible d’une peine d’emprisonnement d’un à trois mois et d’une amende variant entre 300 et 1300 dirhams, ou l’une des deux peines, sans préjudice de la peine pénale la plus sévère.


  • Partagez

Augmentation de plus de 5% des crédits bancaires au 1er semestre 2020

Les derniers chiffres de Bank Al Maghrib (BAM) font état d’une hausse du rythme de croissance des c...

Covid-19 : la situation ne s'améliore pas

Avec plus de 21.000 contaminations au coronavirus et à deux jours de l’Aïd Al Adha, le Maroc peine ...

Scènes de chaos sur les routes : ADM et le ministère du Transport dressent leurs bilans

Dans la soirée du 26 juillet, le gouvernement marocain a annoncé la suspension des voyages à destination et en provenance de huit grandes villes, notamment Tanger, Tétouan, Casablanca, Berrechid, Sett...

Hamza mon bb : Dounia Batma de nouveau devant le juge

Ce mardi 28 juillet, la chanteuse marocaine Dounia Batma, accompagnée de son mari, Mohamed Al-Turk, et de deux gardes du corps, a comparu devant le tribunal de première instance de Marrakech pour son ...

Après Mi Naima, une autre youtubeuse condamnée à la prison ferme

Ce lundi 27 juillet, le tribunal de première instance de la ville de Safi a condamné une femme quinquagénaire, ayant partagé une vidéo où elle nie l’existence du nouveau coronavirus, à un mois de...

Aid Al Adha : une faible demande malgré des prix "attractifs"

Malgré des prix plus ou moins bas par rapport aux années précédentes, la demande se fait rare à tro...