Aller au contenu principal

El Ferdaous à la rescousse du secteur de la culture

Impactés par la pandémie du coronavirus et le confinement obligatoire, les domaines culturels, artistiques et cinématographiques bénéficieront d’une aide spéciale pour amortir les effets socio-économiques de la crise sanitaire. Othman El Ferdaous, ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, a ainsi décidé de lancer à partir du lundi 15 juin un programme de soutien qui profitera aux acteurs de ce vaste secteur.

Par H.L.B, Publié le 16/06/2020, mis à jour le 16/06/2020
Teaser Media
El Ferdaous à la rescousse du secteur culturel

Le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports se porte à la rescousse des acteurs des mondes de l’art, du livre et du cinéma. La déclaration de l’état d’urgence sanitaire et l’instauration du confinement obligatoire, depuis le 20 mars 2020, pour contenir et endiguer la pandémie du coronavirus, ont lourdement affecté l’économie de plusieurs secteurs au Maroc, dont celui de la culture. Selon L’Économiste, pour venir en aide à ce dernier, Othman El Ferdaous, ministre de la Culture et de la Jeunesse, a décidé de lancer à partir de ce lundi 15 juin un programme de soutien qui bénéficiera aux acteurs de ce secteur. La même source rapporte que le programme en question permettra au «Bureau marocain des droits d’auteurs (BMDA) de distribuer, au profit des auteurs et créateurs adhérents, toutes les répartitions restantes programmées pour l’exercice 2020, soit 35,4 millions DH». Conformément aux recommandations de la Confédération internationale des auteurs et compositeurs (CISAC) et du programme ResiliArt de l’UNESCO, cette enveloppe inclut également «les perceptions de l’année 2019 des droits d’auteur et de la rémunération pour copie privée pour les trois catégories : lyrique, dramatique et littéraire».

 

Un appel à projets artistiques

Concernant les domaines du théâtre, de la musique, des arts de la scène et de l’acquisition d’arts plastiques, la tutelle prévoit de lancer dès ce mercredi 17 juin un appel à projets artistiques pour un montant global de 39 millions DH. L’Observateur souligne ainsi que ce budget sera réparti comme suite :  

  • «Théâtre et tournées nationales : une enveloppe prévisionnelle de 20 MDH (jusqu’à 200 000 DH par projet) ; 
  • Musique, chanson, arts de la scène et arts chorégraphiques : une enveloppe prévisionnelle de 12 MDH (jusqu’à 250 000 DH par projet) ; 
  • Expositions d’arts plastiques et/ou visuels portées par les galeries : une enveloppe prévisionnelle de 2 MDH (jusqu’à 250 000 DH par projet) ;
  • Acquisition d’œuvres d’arts plastiques ou visuels auprès des artistes : enveloppe prévisionnelle de 3 MDH (de 5000 à 30 000 DH par œuvre) afin d’enrichir les collections du Ministère et d’encourager les jeunes talents ;
  • Participation à l’initiative d’acquisition d’œuvres d’arts plastiques et visuels de la Fondation Nationale des Musées (FNM) à hauteur de 2 MDH, ce qui porte l’initiative à 8 MDH».

 

Partenariat avec la FNM et consolidation du secteur de l’édition

La stratégie d’El Ferdaous envisage en outre le prêt d’œuvres d’art issues de la collection non exposée du ministère, précise Aujourd’hui le Maroc. En partenariat avec la FNM, cette initiative vise à mettre à la disposition du public national et international, dans le cadre d’expositions d’arts, les créations des artistes marocains. Et pour la numérisation des collections de la Fondation, la Bibliothèque Nationale du Royaume compte céder son scanner très haute définition afin d’accélérer l’opération de catalogage. Par ailleurs, le ministère de la Culture a annoncé qu’un «appel à projets dans l’édition et le livre sera lancé le 17 juin pour une enveloppe de 11 MDH dans les domaines d’acquisitions d’ouvrages». Ce dernier aura pour objectif «l’acquisition d’ouvrages auprès des librairies et des éditeurs pour la distribution dans les bibliothèques publiques», ainsi que la promotion et la sensibilisation quant à l’importance de la lecture lors des résidences d’auteurs et des salons internationaux.

 

Bientôt une aide pour l’industrie du cinéma

Selon Le360, le département d’Othman El Ferdaous s’apprête également à annoncer une nouvelle aide destinée à l’industrie du cinéma. Ladite annonce sera faite «dans les 48 heures, au plus tard». La même source affirme que ce sont les techniciens de ce secteur qui vont être ciblé par ce soutien, et ce suite au rapport du Centre cinématographique marocain (CCM), qui a révélé que la pandémie a lourdement impacté quelque 1400 techniciens, tandis que 4000 autres sont au chômage depuis maintenant trois mois et demi.


  • Partagez

Zagora : une fille de 5 ans retrouvée morte plus d’un mois après sa disparition

Samedi 26 septembre, un berger a retrouvé le corps sans vie d’une fillette de cinq ans au milieu des rochers de Djbel Kissan, près d’un douar de la province de Zagora. Les causes et les circonstances ...

Vaccin anti-Covid-19 : une lueur d'espoir

Le coronavirus a déjà fait plus d’un million de morts, sur plus de 33 millions de cas de contaminat...

Plusieurs nouvelles professions intègrent l’assurance maladie des indépendants

Ce jeudi 24 septembre, lors de la réunion du Conseil de gouvernement, trois projets de décrets relatifs à l’assurance maladie obligatoire (AMO) ont été adoptés. Le premier, n° 2.20.657 complétant l’an...

L'eau de rose pour ne pas vieillir

L’eau de rose est l'un des produits tendance de la "cosmétique naturelle". Une essence florale disponible partout au Maroc qui est l'un des plus grands exportateurs de roses parfumées. La ca...

Un Marocain arrêté en Espagne pour blanchiment d’argent

Dans son édition de ce vendredi 25 septembre, le quotidien arabophone Assabah rapporte que le Centre national espagnol des renseignements a lancé, en coordination avec la police, mais aussi la Guardia...

Covid-19 : des batailles remportées mais pas la guerre

Bien que la pandémie du coronavirus continue de se propager au Maroc, certaines villes ont réussi l...