Aller au contenu principal

Khalid Aït Taleb défend l’utilisation de la chloroquine pour traiter le Covid-19

Alors que l’hydroxychloroquine, traitement supposé efficace contre le Covid-19, fait débat, le Maroc maintient son utilisation. Auditionné par la Commission des Secteurs sociaux à la Chambre des représentants, Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé, a apporté quelques clarifications à ce sujet. Révélant que trois études internationales ont montré les effets positifs de ce traitement, il a souligné que l’efficacité de la chloroquine pour traiter le Covid-19 peut être prouvée.

Par Khansaa B., Publié le 29/05/2020, mis à jour le 29/05/2020
Teaser Media
Khalid Aït Taleb

Ce jeudi 28 mai, Khalid Aït Taleb, ministre marocain de la Santé, a été auditionné par la Commission des Secteurs sociaux à la Chambre des représentants. Devant les députés, le ministre a défendu la prolongation du confinement jusqu’au 10 juin, rapporte Yabiladi. Il a par ailleurs indiqué que le ministère de la Santé se prépare à la levée les restrictions et à l’ouverture des frontières, soulignant que «la situation épidémiologique au Maroc est maîtrisée».

 

Aït Taleb défend son traitement

Évoquant les avis contradictoires sur l’efficacité de la chloroquine dans le traitement du Covid-19, Aït Taleb a déclaré que le médicament aide les patients à se rétablir et empêche les décès massifs. «Le Maroc a assumé cette responsabilité en raison de l’efficacité de ce médicament, qui peut être prouvée», a-t-il précisé, soulignant que «le royaume n’a pas pris cette décision par hasard ou parce qu’il n’y avait pas d’alternative, mais parce qu’il existe des essais cliniques qui ont abouti à des résultats positifs». Précisant que cette molécule n’avait jamais suscité de controverses avant aujourd’hui. Il a rassuré les députés en affirmant que son département travaille sur trois études internationales, notamment «une Coréenne, une à Strasbourg actuellement en stand-by et une dernière signée par le professeur Didier Raoult». Ces travaux de recherche montrent les effets positifs de ce traitement, disponible à seulement 12 DH.

Au Maroc, il n’y a eu aucun décès lié à la chloroquine, car son utilisation est conditionnée et recommandée par des études cliniques internationales. Relevant que «le nombre des décès au Royaume est parmi les plus faibles au monde», il a souligné que l’efficacité de la chloroquine est observée lors de la phase initiale de l’infection, ajoutant que lorsque ce traitement est utilisé, les patients guérissent dès les premières phases de la maladie. Et d’ajouter qu’au royaume, seuls «deux cas n’ont pas répondu au traitement, car ils prenaient des médicaments incompatibles avec la chloroquine».

En ce qui concerne les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Aït Taleb a précisé que l’instance n’avait pas interdit le traitement par la chloroquine, mais a plutôt suspendu les essais cliniques menés à ce sujet, par mesure de précaution. Seul le médecin peut juger de l’efficacité du traitement en fonction de la situation. En conclusion, Aït Taleb a appelé à examiner les moyens de faire face à la pandémie au lieu de se concentrer sur les remarques de l’OMS, soulignant que son département préparera des rapports pour le comité scientifique concernant l’utilisation de la chloroquine et son efficacité.


  • Partagez

Casablanca : trafic de certificats médicaux à l’hôpital Hay Hassani

Ce lundi 28 septembre, un fonctionnaire de la Santé exerçant à l’hôpital Hay Hassani à Casablanca a été déféré devant le procureur du Roi près du tribunal de première instance de Aïn Sebaâ. Le mis en ...

Zagora : une fille de 5 ans retrouvée morte plus d’un mois après sa disparition

Samedi 26 septembre, un berger a retrouvé le corps sans vie d’une fillette de cinq ans au milieu des rochers de Djbel Kissan, près d’un douar de la province de Zagora. Les causes et les circonstances ...

Vaccin anti-Covid-19 : une lueur d'espoir

Le coronavirus a déjà fait plus d’un million de morts, sur plus de 33 millions de cas de contaminat...

Plusieurs nouvelles professions intègrent l’assurance maladie des indépendants

Ce jeudi 24 septembre, lors de la réunion du Conseil de gouvernement, trois projets de décrets relatifs à l’assurance maladie obligatoire (AMO) ont été adoptés. Le premier, n° 2.20.657 complétant l’an...

L'eau de rose pour ne pas vieillir

L’eau de rose est l'un des produits tendance de la "cosmétique naturelle". Une essence florale disponible partout au Maroc qui est l'un des plus grands exportateurs de roses parfumées. La ca...

Un Marocain arrêté en Espagne pour blanchiment d’argent

Dans son édition de ce vendredi 25 septembre, le quotidien arabophone Assabah rapporte que le Centre national espagnol des renseignements a lancé, en coordination avec la police, mais aussi la Guardia...