Aller au contenu principal

Assassinat de Khashoggi : les enfants du journaliste "pardonnent" aux tueurs

Par Khansaa B., Publié le 22/05/2020, mis à jour le 22/05/2020
Teaser Media
Khashoggi

Ce vendredi 22 mai, les enfants du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, tué en octobre 2018 dans le consulat d’Arabie saoudite à Istanbul, ont déclaré avoir pardonné aux meurtriers de leur père.

«Nous, les fils du martyr Jamal Khashoggi, annonçons que nous pardonnons à ceux qui ont tué notre père. Durant cette nuit sacrée de ce mois sacré [du ramadan], nous nous rappelons les paroles de Dieu disant : “si une personne pardonne et se réconcilie, sa récompense est due par Allah”», a écrit Salah Khashoggi, fils de l’ancien journaliste du Washington Post, sur Twitter.

Cette annonce a été dénoncée par Hatice Cengiz, la fiancée du défunt, qui a affirmé que «personne n’a le droit de pardonner ses meurtriers».

Selon la charia, cette décision implique que les assassins éviteront la peine capitale puisque c’est un droit que la famille détient par le pardon, explique Ali Shihabi, auteur et analyste saoudien proche du gouvernement.

Pour rappel, cinq condamnations à mort avaient été prononcées pour le meurtre du journaliste saoudien. En revanche, aucune accusation n’avait été retenue contre Saoud al-Qahtani, proche conseiller du prince héritier, Mohammed ben Salmane, ainsi que le général Ahmed al-Assiri, ancien numéro deux du renseignement saoudien. Le prince saoudien a été désigné par des responsables turcs et américains comme étant le commanditaire du meurtre.


  • Partagez

Boris Johnson pourrait offrir des millions de passeports aux citoyens de Hong Kong

Ce mardi 2 juin, Boris Johnson, Premier ministre britannique, a déclaré qu’il proposerait des passeports à des millions d’habitants de Hong Kong. De plus, si la Chine persiste à vouloir imposer au ter...

Etats-Unis : Donald Trump menace de déployer l’armée pour contenir les émeutes

En plus de l'impact de la pandémie du coronavirus, les États-Unis font face à l'un de leurs plus la...

Covid-19 : premiers résultats encourageants du traitement par l’anakinra

Selon une nouvelle étude française parue dans The Lancet, l’anakinra, un traitement anti-rhumatismal, pourrait être efficace contre le Covid-19. Cette nouvelle découverte a été révélée à un moment où ...

La Tunisie ouvre ses frontières à partir du 27 juin

À compter du 27 juin, la Tunisie rouvrira ses frontières maritimes, terrestres et aériennes, fermées mi-mars afin de ralentir la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus, ont déclaré les...

Crédit bancaire : entreprises et ménages en quête d’oxygène

À fin avril, l’encours des crédits bancaires a atteint 922 milliards de DH en hausse de 6,7% sur un...

De manifestations à émeutes, la crise sociale aux États-Unis s’empire

Aux États-Unis, les manifestations se poursuivent pour la sixième nuit consécutive après le décès d...