Aller au contenu principal

En Algérie, le pouvoir profite du virus pour museler la contestation

Par Khansaa B., Publié le 11/05/2020, mis à jour le 11/05/2020
Teaser Media
En Algérie, le pouvoir profite du virus pour museler la contestation

Depuis l’apparition du nouveau coronavirus dans le pays, le pouvoir algérien profite de la crise sanitaire pour tenter d’endiguer le mouvement populaire en réprimant les opposants, les journalistes, les médias indépendants et les internautes.

Dans sa chronique pour le journal francophone indépendant Le Quotidien d’Oran, le journaliste Akram Belkaïd a indiqué que «l’adoption précipitée» de textes de loi criminalisant la diffusion de fausses informations et les discours de haine sur les réseaux sociaux est une tentative de «museler» la liberté d’expression. «Le “Hirak” [mouvement de contestation] a remporté le match aller. Le pouvoir est en train de gagner la rencontre retour et son “vrai” but est d’empêcher qu’il n’y ait un match d’appui, autrement dit une résurgence des manifestations quand l’épidémie sera maîtrisée», a expliqué le journaliste. En comparant la situation actuelle au retour à l’ordre de fer dans les années 1970, Belkaïd a souligné que le but du pouvoir algérien est d’«imposer à toutes les Algériennes et à tous les Algériens de la boucler et de filer droit».


  • Partagez

Crédit bancaire : entreprises et ménages en quête d’oxygène

À fin avril, l’encours des crédits bancaires a atteint 922 milliards de DH en hausse de 6,7% sur un...

De manifestations à émeutes, la crise sociale aux États-Unis s’empire

Aux États-Unis, les manifestations se poursuivent pour la sixième nuit consécutive après le décès d...

Donald Trump veut reporter et élargir le G7

Le samedi 30 mai, le président américain Donald Trump a annoncé son intention de reporter à une date ultérieure le sommet du G7, initialement prévu en juin 2020 aux États-Unis. En raison de la pa...

UE : le Maroc recevra 3 milliards de DH supplémentaires avant la fin de l’année

Lundi 25 mai, l’Union européenne (UE) a versé au Maroc une subvention de 1,7 milliard de dirhams, afin de soutenir la réponse du pays face à la pandémie du nouveau coronavirus. L’UE a ainsi injec...

Jugés trompeurs, des tweets de Trump signalés par Twitter

Ce mardi 26 mai, Twitter a signalé pour la première fois des tweets du président américain, Donald Trump. En référence au vote par correspondance en Californie en marge des futures élections président...

Le fort engagement du Maroc en faveur d’une Afrique nouvelle

Dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de l’Afrique, le continent, confrontée à une...