Aller au contenu principal

Le Maroc conclut 2019 avec une dette extérieure de 355 MMDH

Par Khansaa B., Publié le 03/01/2020, mis à jour le 03/01/2020
Teaser Media

Le 31 décembre, la direction de la trésorerie et des finances extérieures a publié son bulletin trimestriel de la dette extérieure publique. Selon le document, le royaume a cumulé ces six dernières années une lourde dette extérieure. Au troisième trimestre 2019, la dette extérieure du pays a atteint 334,96 milliards de dirhams.

En effet, le Maroc a reçu de nombreux prêts d’institutions internationales, dont la Banque mondiale (BM). En novembre 2019, cette dernière a annoncé qu’elle avait approuvé un nouveau prêt de 300 millions de dollars pour soutenir le renforcement des « municipalités marocaines », dans le cadre des réformes de modernisation des administrations publiques. La BM a également prêté au royaume 500 millions de dollars afin de promouvoir le secteur de l’éducation. En décembre 2019, le pays a reçu plusieurs autres financements, dont 150 millions de dollars de la part de la France, 100 millions d’euros de la Banque africaine de développement (BAD) et 401,5 millions d’euros de la Banque d’investissement de l’Union Européenne.

Notons que les principaux banquiers, notamment Abdellatif Jouahri, le gouverneur de Bank al-Maghrib, ont mis en garde contre l’augmentation de la dette extérieure du royaume.


  • Partagez

PLF 2021 : les doléances du patronat

La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) s’est réunie ce lundi matin pour émettre ...

Emprunt à l'International : Benchaâboun défend le timing choisi

Le Maroc réussit une belle transaction sur le marché financier international. Le ministère des Fina...

"Mission Innovation" : le Maroc pleinement engagé

Accélérer l'innovation des technologies propres en soutenant le secteur privé et public ainsi que la coopération internationale, telle est la mission principale de l'alliance internationale "Miss...

Plan de relance industrielle : les 3 objectifs de Moulay Hafid El Alamy

Moulay Hafid El Alamy, ministre de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique a dév...

Les économistes istiqlaliens chargent le gouvernement

La gestion de la pandémie de la Covid-19 a été vivement critiquée cette semaine par l’Alliance des ...

Casablanca Finance City : la réforme se poursuit

Le dernier Conseil de gouvernement a procédé à l’examen du décret-loi relatif à la réorganisation d...