Aller au contenu principal

CEBR : le PIB du Maroc devrait atteindre 1 925 MMDH en 2034

Par Khansaa B., Publié le 03/01/2020, mis à jour le 03/01/2020
Teaser Media

Le centre britannique de prévisions et d’analyses économiques, Center for economics and business research (CEBR), a publié un rapport mondial évaluant les économies de 193 pays sur 30 ans (de 2004 à 2034). Intitulé « tableau économique mondial 2020 » (World Economic League Table 2020), le document montre notamment l’évolution de ce secteur au Maroc. Ces prévisions sont basées sur les sources du Fonds monétaire international (FMI) ainsi qu’une gamme de techniques de prévision.

Notant que le produit intérieur brut (PIB) du Maroc est passé de 563 milliards de dirhams en 2004 à 1 005 milliards de dirhams en 2019, CEBR prévoit que ce dernier atteindra 1 925 milliards de dirhams d’ici 2034. Selon les prévisions du Centre, le Maroc enregistrera une croissance moyenne du PIB de 4,3 % au cours des cinq prochaines années, puis une moyenne de 4,5 % entre 2026 et 2034. Malgré cette croissance, le royaume, dont le classement mondial est passé de 56e en 2004 à 60e en 2019, devrait occuper la 61e place d’ici 2034.

Le rapport tient également compte du taux de chômage au Maroc et de son impact sur l’économie du pays. « Le taux de chômage a baissé de 0,5 point de pourcentage pour s’établir à 9,2 % en 2019. Si la réduction du chômage a amélioré les dépenses de consommation et la croissance globale du PIB, son taux élevé reste un domaine à améliorer pour l’économie dans les années à venir », souligne le document. « La population a lentement augmenté en nombre à un rythme de 1 % par an depuis 2014, ce qui signifie que le revenu par habitant a considérablement augmenté ces dernières années », conclut le rapport, soulignant l’amélioration de la qualité de vie des Marocains.

Outre le Maroc, le document montre que les États-Unis sont le pays le plus puissant économiquement en 2019, suivi par la Chine, le Japon, l’Allemagne et l’Inde. Cependant, le rapport s’attend à ce que la Chine atteigne la première position d’ici 2034, suivie par les États-Unis et l’Inde.


  • Partagez

AtlantaSanad Assurance démarre ses opérations

Vendredi 25 septembre, la fusion d’Atlanta et de Sanad a été approuvée par les Assemblées générales extraordinaires des actionnaires des deux compagnies d’assurance du groupe Holmarcom. Ceci intervien...

PLF 2021 : les doléances du patronat

La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) s’est réunie ce lundi matin pour émettre ...

Emprunt à l'International : Benchaâboun défend le timing choisi

Le Maroc réussit une belle transaction sur le marché financier international. Le ministère des Fina...

"Mission Innovation" : le Maroc pleinement engagé

Accélérer l'innovation des technologies propres en soutenant le secteur privé et public ainsi que la coopération internationale, telle est la mission principale de l'alliance internationale "Miss...

Plan de relance industrielle : les 3 objectifs de Moulay Hafid El Alamy

Moulay Hafid El Alamy, ministre de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique a dév...

Les économistes istiqlaliens chargent le gouvernement

La gestion de la pandémie de la Covid-19 a été vivement critiquée cette semaine par l’Alliance des ...